Le SCoT est un schéma de cohérence territoriale, un schéma de planification et d’aménagement du territoire. Il sert de cadre de référence pour les applications des règles régionales et nationales par secteur : urbanisme, habitat, mobilité, aménagement commercial, environnement… Mais ce dispositif, en cohérence avec les PLU (Plan Local d’Urbanisme), a surtout pour objectif de construire, entre élus et habitants, une vision globale et transversale du territoire à l’horizon 2040.

Cette démarche prospective permet d’identifier les atouts et performances du territoire et de prendre des orientations stratégiques adaptées : identifier les zones naturelles et agricoles à préserver, repérer les espaces urbanisés à densifier ou à créer, étudier les flux de transport en commun à renforcer, etc. C’est un document d’urbanisme qui vise à préserver un équilibre entre zones urbaines, industrielles, touristiques, agricoles et naturelles.

L’arrêté de périmètre du SCOT a été signé par le préfet le 16 novembre 2015, fixant ainsi le périmètre englobant les deux territoires, le nôtre et celui de la CCVD. Les deux intercommunalités ont alors pris l’initiative de réaliser un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) pour les deux territoires afin de se doter de ce document de planification stratégique.
Gilles Magnon, Président de la CCCPS, tient à préciser qu’il s’agit « d’un schéma d’aménagement et non pas un projet de territoire. »

Chiffres clés du SCoT :

  • Un seul tenant et sans enclave
  • 2 communautés de communes
  • 45 communes
  • 44 566 habitants (source INSEE, population communale 2013)
  • Superficie 834.4 km²
  • Plus de 2 000 entreprises composées a 90 % de TPE de moins de 10 salariés
  • Près de 900 exploitations agricoles dont 160 exploitations en agriculture biologique
  • 21 000 logements dont 2 500 résidences secondaires
  • 7 000 lits touristiques marchands dont 5 200 en hôtellerie de plein air
  • Près de 300 associations